« Moitoiret a tué pour me faire du mal, car il sait que j’aime les enfants »


Cour d’assises d’appel du Rhône. Noëlla Hégo a raconté vendredi sa séparation avec Moitoiret qui a entraîné la mort du petit Valentin. Une sorte de crime passionnel finalement pour faire du mal à « sa majesté ».
Rhône – météo, faits divers, politique, économie, immobilier, emploi, Lyon – leprogres.fr | Le Progrès